logo_festival_350

spacer_accueil_50L’EDITION 2021

TROIS JOURS DE CONCERTS EN CONTINU:

L’édition 2021 a été adaptée à la crise sanitaire, les jauges seront limitées, les concerts en mode assis, et dédoublés pour permettre de répartir le public. 
Nous prévoyons des ateliers ludiques pour les enfants, des lectures en pleine nature en plus des 15 concerts, et des propositions de collations et de restauration vous seront présentées très bientôt !

 

 

 

VENDREDI 6 AOÛT 2021: NANT

Ballade musicale au fil des canaux
autour de "La Belle Meunière" de SCHUBERT

Concert en plein air sous les noyers
avec le Cycle "La belle Meunière" de SCHUBERT

Concert à l’abbatiale BEETHOVEN 

 

 

SAMEDI 7 AOÛT 2021: STE-EULALIE-DE-CERNON

Concert à l’église « Les épices de la vie », création de Petar Klanac

Concert en extérieur « Le jardin anglais », voix et trio à cordes
Repas proposé au vélorail de Ste Eulalie de Cernon

Concert "Voyages" à la gare de Ste-Eulalie-de-Cernon
autour de la "Prose du Trans-sibérien" 

 

 

 

DIMANCHE 8 AOÛT 2021: ST JEAN D'ALCAS

Concert à l’église

Concert en plein air

Lecture poétique en plein champ

Atelier de théâtre musical dans la cour de l’école

Concert de clôture en plein air

 

 

LES MUSICIENS

Les musiciens invités en résidence du 31 Juillet au 9 Août cette année:

Ann-Estelle Médouze, violon

David Vainsot, alto

Manon Gillardot, violoncelle

Bastien Pelat, flûte

François Miquel, clarinette

Claire Pigeot, soprano

Guy-Loup Boisneau, percussions et voix

Vincent Planès, piano

Jean-Sébastien Dureau, piano

 

 

Ann-Estelle Médouze

Ann-Estelle Médouze

violoniste

Ann-Estelle Médouze commence l’apprentissage du violon à l’école Suzuki, avant de devenir à l’âge de 11 ans l’élève de Tibor Varga à Sion (Suisse).

En savoir plus

De 1996 à 2001, après avoir obtenu le Diplôme de Perfectionnement en Musique de Chambre au C.N.S.M de Lyon, elle part étudier avec Pinchas Zukerman et Patinka Kopec à la Manhattan School of Music de New York, où elle remporte le « Concerto Competition ».

De 2002 à 2004, elle suit le Cycle de Perfectionnement en Violon Solo au C.N.S.D.P de Paris dans la classe de Jean-Jacques Kantorow. Elle suit parallèlement le Cycle de Perfectionnement en Musique de Chambre dans la classe de Jean Sulem au sein du Quatuor Alma, dont elle est premier violon. Elle remporte le Concours Avant-Scènes et bénéficie d’une bourse de la Fondation Meyer.

Lauréate du Concours National de Radio France à l’âge de 13 ans, puis, en 2001, du Concours International Vaclav Huml de Zagreb, elle remporte en 2002 le Prix Serge Den Arend pour la meilleure interprétation de l’œuvre de Mozart au Concours International Long-Thibaud à Paris.

Aux Etats-Unis, elle joue à de nombreuses reprises avec Pinchas Zukerman et Itzhak Perlman, notamment dans le cadre des prestigieux Santa Fe Chamber Music Festival et Perlman Music Program. En France, elle est l’invitée de salles et festivals importants : Cité de la musique, Théâtre Mogador et Auditorium Olivier Messiaen (Radio France) à Paris, Festival de Radio France à Montpellier, Moulin d’Andé, Musique de Chambre en Normandie, Société de Musique de Chambre de Lyon…

Elle a eu l’occasion de se produire aux côtés de Claude Frank, Roland Pidoux, Alain Meunier, Michel Strauss, Vladimir Mendelssohn, Ralph Kirschbaum, Bruno Pasquier, Pascal Godard…

En soliste, elle a joué sous la direction de David Gilbert (au Carnegie Hall de New York), Pinchas Zukerman (Concerto de Tchaïkovsky à Baltimore, Chicago, Ottawa, Double Concerto de Bach…), Zdenek Macal, Pierre-Dominique Ponnelle, Menahem Nebenhaus, Pablo Castellano, Philippe Bender, Emil Tabakov… avec de grands orchestres internationaux : Baltimore Symphony Orchestra, Civic Chicago Orchestra, Manhattan School Symphony Orchestra, National Art Center Orchestra, Orchestre National du Venezuela, Israël Sinfonietta Beer-Sheva, Orchestre National de Lyon, Orchestre National d’Ile de France…

Elle a été nommée Supersoliste de l’Orchestre National d’Ile de France en 2004.

François Miquel

François Miquel

clarinette

François MIQUEL est né à Paris en 1971. Il commence ses études musicales à l’âge de 13 ans,puis obtient successivement les premiers Prix de clarinette des Conservatoires de Région de Boulogne-Billancourt, Rueil-Malmaison, Paris, et le Premier Prix de clarinette basse des Conservatoires d’arrondissement de Paris.

En savoir plus

Actuellement, François MIQUEL travaille régulièrement au sein de l’orchestre National des Pays de la Loire, l’orchestre de Bretagne, l’orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’orchestre National de France, l’orchestre National d’Ile de France, l’orchestre Philharmonique de Radio France, et l’orchestre de Paris. Des ensembles tels que l’ensemble Cairn, l’ensemble Itinéraire, l’ensemble 2 E 2 M, l’ensemble TM+, font régulièrement appel à lui dans le cadre de nombreux projets musicaux. Depuis 2004, François MIQUEL fait partie de l’orchestre de chambre Pelleas, sous la direction musicale de Benjamin LEVY, parrainé par Marc MINKOWSKY et travaille régulièrement sur instruments d’époque au sein des Musiciens du Louvre Grenoble, sous la direction musicale de Marc MINKOWSKY. En 2003, il rejoint la Compagnie d’opérette Les Brigands, toujours sous la direction de Benjamin LEVY. Parallèlement, il obtient avec Fabrice COCCITTO au piano, un deuxième Prix au concours International de musique de chambre de la ville de Martigues, ainsi qu’une bourse au concours de la FNAPEC. Il se produit en tant que clarinettiste et saxophoniste dans de nombreux festivals de musique de chambre, compose et crée plusieurs musiques originales pour la télévision, au sein du Centre National de Documentation Pédagogique.

Guy-Loup Boisneau

Guy-Loup Boisneau

Percussions et voix

Guy‐Loup Boisneau étudie les percussions à l’âge de 7 ans au Conservatoire de Nantesainsi que le piano et le chant lyrique. Il obtient en 2011 un Master d’Interprétation de Percussions à la Haute Ecole de Musique de Genève.

En savoir plus

Parallèlement au domaine musical, Guy-­Loup Boisneau se dirige vers d’autres formes artistiques comme la Danse, le Mime, le Clown, il suit, de 2012 à 2014, la formation professionnelle à l’Ecole Internationale de Théâtre Jacques Lecoq à Paris.

     Dans le domaine musicale, axé sur la création contemporaine et le théâtre musicale, Guy-­Loup collabore avec des compositeurs comme Luis Naon, Georges Aperghis, Martin Matalon…

Musicien et comédien, Guy-­Loup est invité, en soliste ou en formation, par différents « ensembles » européens : Eklekto, Macadam ensemble, Les Bouffes du Nord, La Tempête… aux côtés d’artistes comme Jos Houben, Doriane Moretus, Françoise Rivalland, Jean-­Pierre Drouet…

Danseur, il participe à « La Nuit Manquante #2 », spectacle écrit et réalisé par la chorégraphe Hélène Rocheteau.

Claire PIGEOT

Claire PIGEOT

soprano

 

Claire Pigeot, Soprano, commence la musique par d’intenses études de piano et obtient cinq 1ers prix dont ceux du CNSM de Lyon et du CRR de Paris.

En savoir plus

Pendant ses années au CNSM, elle entreprend des études vocales avec Isabelle Germain, puis avec Christiane Patard. Elle se perfectionne ensuite avec les maîtres Paul Eswood et Guillermo Anzorena en Allemagne,ainsi qu’en suivant plusieurs formations professionnelles à Royaumont (voix nouvelles, cycle des Neuevocal Solisten de Stuttgart). Elle est soutenue pendant ses études par la fondation Schlumberger et le Rotary club. Elle affectionne le répertoire de musique contemporaine et crée en soliste les oeuvres de nombreux compositeurs: Ondrej Adamek, Claire-Mélanie Sinhuber, Mari Kamimoto, François Vercken, Tatiana Catanzaro, Hans-Ulrich Lehmann…Elle enregistre les musiques de film de « tout va bien, on s’en va » de Claude Mouriéras , « Faux amis » d’Erik Bullot et « Blade Affection » d’Emilie Aussel.Claire Pigeot porte un attachement particulier au théâtre musical et bénéficie des précieux conseils de David Goldworthy (du Roy Hart théâtre) et de Benat Achiary (improvisateur) avant d’intégrer la compagnie de spectacles pluridisciplinaires Brouill’Arts.Elle rejoint ensuite la troupe d’opéra de poche « Opéra-Apéro » (dirigée par Nicolas Slawny).Elle chante également dans de nombreux ensembles vocaux et en solo sous la direction de John Nelson, Zsolt Nagy, Bernard Tétu, Nicole Corti (membre permanent du choeur Britten pendant 10 ans), François-Xavier Roth,Valérie Fayet, Lionel Sow, Guillaume Bourgogne, Béatrice Warcollier, Denis Gautheyrie (membre permanent de Soli-Tutti pendant 3 ans)….Titulaire du certificat d’Aptitude, Claire Pigeot enseigne au Conservatoire de Bobigny.

 
David Vainsot

David Vainsot

alto

David a commencé le piano à six ans et le violon à neuf ans.

En savoir plus

Il remporte un prix d’excellence de piano, puis entre au Conservatoire National de Musique d’Aulnay-sous-Bois où il obtient des premiers prix à l’unanimité en alto et musique de chambre.   En 1998, après l’obtention de sa licence de musicologie, il entre au Conservatoire National Supérieur de Paris dans la classe d’alto de Jean Sulem et, trois ans plus tard, en classe de quatuor à cordes chez Daria Hovora et Mickaël Hentz. En 2002, il obtient son prix d’alto mention très bien.   Parallèlement à ses études, il participe à l’Académie du XXe siècle sous la direction de Jonatthan Nott et Muyng Wum-Chung, ainsi qu’à diverses séries à l’Opéra de Paris sous la direction de James Corion.   Par la suite, il jouera dans différents orchestres (Philharmonique, National de France, etc.). En 2004, il entre à l’Orchestre National d’Ile de France.

Manon Gillardot

Manon Gillardot

violoncelle

Manon Gillardot commence le violoncelle à Orléans dans la classe de Raphaële Sémézis.

En savoir plus

Après un détour dans la classe d’Ophélie Gaillard à Aulnay-sous-Bois, puis de Michel Strauss à Boulogne-Billancourt, elle intègre le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris où elle y obtient sa Licence dans la classe de Michel Strauss, puis son Master dans celle de Jérôme Pernoo. Passionnée par l’orchestre, elle se forme avec l’Orchestre Français des jeunes, le Gustav Mahler Jugendorchester, puis intègre la Karajan Akademie, académie du Philharmonique de Berlin, ce qui lui permit de jouer à leur côté pendant deux ans sous la baguette des plus grands chefs. En septembre 2016, Manon intègre l’Orchestre de Paris.

Jean-Sébastien Dureau

Jean-Sébastien Dureau

piano

Après ses études en france au CNSM de Paris et Lyon, (1er prix de piano et de musique de chambre, cycle de perfectionnement),il rencontre en 1998 le célèbre pianiste et pédagogue hongrois György Sebök et part suivre son enseignement à Bloomington, aux Etats-Unis.

En savoir plus

Sous cette influence majeure, il étudie deux années à l’Université d’Indiana notamment avec Janos Starker, Reiko Neriki, Franco Gulli, et Léonard Hokanson. Il y obtient en 2001 l’Artist Diploma. Lauréat du Concours International M. Canals de Barcelone, il a également reçu le soutien du Ministère des Affaires Etrangères, de la Fondation Hewlett Packard et du Mécénat Musical Société Générale.

De retour en france, il fonde le Festival & Rencontres de musique de Chambre du Larzac, et se produit en soliste (il enregistre notamment les Variations Goldberg de Bach) et en musique de chambre.

Il forme avec Vincent Planès un duo de pianistes qui joue dans de nombreuses salles européennes, participe à différents projets radiophoniques, et dont les enregistrements sont salués par la critique (Bach, Kurtag, Stravinsky, Busoni, Debussy).

Il est impliqué dans de nombreuses créations et commandes, que ce soit pour piano seul comme en musique de chambre, et apprécie autant la collaboration avec les instrumentistes qu’avec les chanteurs. Il a notamment créé des œuvres de György Kurtag, Joël Mérah, Luca Francesconi, Robert Pascal, Jean-Marc Chouvel…

Après cinq années comme professeur au Conservatoire de musique de Genève, il enseigne désormais au Conservatoire National Superieur de Musique de Paris et au Conservatoire des lilas. il est directeur artistique de l’ensemble La Falaise, qui s’attache au décloisonnement entre les répertoires, les publics, et s’emploie à présenter la musique de chambre de façon vivante et ouverte.

Parmi les productions qui prolongent l’expérience du concert vers d’autres disciplines, il participe au spectacle « Sacré printemps » sur le chef d’œuvre de Stravinsky avec un texte de Nathalie Fillion, et propose « Who’s Bach ? » en compagnie de la danseuse et chorégraphe Claire Durand-Drouhin pour une création chorégraphique sur les Variations Goldberg de Bach.

Vincent Planès

Vincent Planès

piano

a pu collaborer avec d’autres artistes dans quelques-unes des plus belles salles internationales :

En savoir plus

Carnegie Weill Recital Hall de New York, Jordan Hall de Boston, Wigmore Hall de Londres, Kumho Art Hall de Séoul, Auditorium du Louvre, Musée d’Orsay, Cité de la Musique, Kennedy Center de Washington D.C., Muziekgebouw d’Amsterdam…

D’origine annécienne, il est parti se perfectionner aux Etats-Unis à l’issue de ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. A l’Université d’Indiana, il a eu le privilège d’être l’élève de Menahem Pressler et d’accompagner la classe du violoncelliste János Starker. Il a ensuite consacré cinq années à la préparation d’un doctorat d’accompagnement au New England Conservatory auprès de la pianiste Irma Vallecillo. Parmi les autres personnalités déterminantes dans son parcours musical figurent l’altiste Kim Kashkashian et le violoniste Itzhak Perlman. Il a également participé à la tournée internationale d’Une Flûte Enchantée, adaptation de l’opéra de Mozart imaginée par Peter Brook et produite par le Théâtre des Bouffes du Nord.

Avec Jean-Sébastien Dureau, auprès duquel il a assuré pendant dix ans la direction artistique du Festival de Musique de Chambre du Larzac, il a enregistré un disque consacré aux œuvres à deux pianos du compositeur hongrois György Kurtág (Hortus), puis plus récemment, sur un piano à double clavier Pleyel, le Sacre du Printemps d’Igor Stravinsky (ffff de Télérama).

Bastien Pelat

Bastien Pelat

Flûte

Après avoir débuté la flûte à Rodez, en Aveyron, Bastien Pelat obtient une médaille d’or puis un premier prix de perfectionnement au Conservatoire National de Région de Lyon dans la classe de José-Daniel Castellon avant d’intégrer le Conservatoire Supérieur de Musique de Paris – CNSMDP.

En savoir plus

Il y obtient les premiers prix de flûte (dans la classe de Pierre-Yves Artaud) et de musique de chambre (dans les classes de Michel Moraguès et Laszlo Hadady). Il intègre durant deux étés l’orchestre de la Pierre Monteux School (USA). En 1996, une bourse lui permet d’être stagiaire dans l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, qu’il rejoint en tant que seconde flûte pour la saison 1998-1999. En 2002, il est nommé co-soliste à l’Orchestre de Chambre de Lausanne, puis flûte solo de l’Orchestre National des Pays de Loire en 2006.Depuis 2008, Il est flûtiste à l’Orchestre de Paris.Il se produit également en musique de chambre au sein de diverses formations avec lesquelles il participe à de nombreux festivals (Vieux Lyon, festival du Périgord Noir, du Larzac, Hugo Wolf Akademie).

Translate »
Top